Finance

Investissement dans l’immobilier locatif : ce qu’il faut savoir sur la loi Pinel

Le choix d’un dispositif pour investir dans l’immobilier est loin d’être facile. La loi Pinel figure parmi les plus intéressants et les plus prisés par les investisseurs. Effectivement, elle permet d’obtenir une grosse somme d’argent après l’achat d’un immeuble neuf. Cet article apporte tous les détails qu’il faut savoir sur la loi Pinel.

Comment fonctionne la loi Pinel ?

Il s’agit d’un dispositif inventé en 2014 par la ministre du Logement pour pousser les individus à investir dans des appartements écologiques en France. Par la même occasion, les propriétaires réduisent leurs impôts sur le revenu de 12 % sur 6 ans, de 18 % sur 9 ans et de 21 % sur 12 ans. Tous les contribuables domiciliés en France ainsi que les Français résidant à l’étranger peuvent investir dans une loi Pinel. Pour en bénéficier, il est indispensable de se procurer un appartement ou une maison neuve. L’investisseur sera par la suite obligé de trouver des locataires au bout d’un an après avoir choisi le dispositif. Les loyers se situent entre 10 % à 20 % inférieurs à ceux du marché libre. Il faut savoir que la limite du prix d’achat d’un bien immobilier est de 300 000 euros par personne par an.

Les locataires aux revenus les plus modestes sont les plus concernés par la loi Pinel. Le gouvernement a mis en place des plafonds annuels à ne pas dépasser. Ces derniers ont été fixés selon l’emplacement de l’appartement et la composition du foyer fiscal. Effectivement, les locataires doivent posséder leur propre foyer fiscal. Il faut savoir que la plupart des habitants répondent parfaitement à cette condition. Ce dispositif permet également de louer le bien à ses descendants ou ses ascendants.

Quels sont les avantages de choisir ce dispositif ?

Cette loi donne à un individu l’opportunité de devenir propriétaire d’un bien et de bénéficier en même temps d’une réduction d’impôt. Ce dernier est en baisse par rapport à d’autres dispositifs. Pour une location sur 6 ans, il tire profit d’un avantage fiscal de 12 % du coût du logement. Il est à noter que le montant maximum de double plafond est de 5 500 euros/m². Une déduction de 18 % des prix d’impôt sera appliquée pour 9 ans de location, soit une somme totale de 54 000 euros. Pour 12 ans, l’avantage fiscal peut atteindre jusqu’à 63 000 euros c’est-à-dire 21 %.

Le propriétaire peut également penser à l’abattement de toutes les charges sur son imposition pendant la durée entière de son engagement. Il s’agit plus clairement des frais de garantie, de la taxe foncière, des frais d’entretien et de réparation. Investir dans ce dispositif permet à telle ou telle personne de bien préparer sa retraite en constituant son patrimoine. Elle perçoit les loyers tous les mois et peut opter pour un prêt immobilier pour acheter le bien. Effectivement, les banques proposent des offres intéressantes pour répondre aux satisfactions de leur clientèle.